Entrepreneurs : quels livres emporter en vacance ?

Rating: 4.3. From 6 votes.
Please wait...

Je vais vous avouer un truc : j’adore lire à la plage !

Et j’imagine que je ne suis pas le seul : c’est probablement aussi votre cas.

Mais, un entrepreneur n’étant jamais vraiment en vacance, j’essaye toujours d’embarquer quelques livres qui me feront devenir meilleur dans mon métier…

Afin de vous faire découvrir des choses nouvelles, j’ai demandé à quatre entrepreneurs quel livre avait changé leur vision de l’entreprenariat et de l’entreprise.

Leurs réponses sont parfois surprenantes mais elles m’ont fait progresser en tant qu’entrepreneur. Et elles vous feront progresser vous aussi.

Encore merci à eux !

Seuls les paranoïaques survivent – Andy Groove

Seuls les paranoïaques surviventLe premier entrepreneur à avoir répondu est David Coulon, fondateur, directeur R&D et responsable de l’industrialisation de @Health, startup spécialisée dans la médecine prédictive.

Le livre qui a fait de lui l’entrepreneur qu’il est aujourd’hui est « Seuls les paranoïaques survivent » d’Andy Groove, ancien PDG de Intel (1936-2016).

« J’ai découvert ce livre en école de management et il ne m’a jamais vraiment quitté.

Et ce pour plusieurs raisons…

D’abord la personnalité de l’auteur, qui a fait face à de nombreuses difficultés dans la première partie de sa vie et qui n’a jamais rien lâché même si il a eu des décisions probablement difficiles à prendre à ses 20 ans et qui au final a réalisé un ‘’rêve américain’’ que nous devons pouvoir penser possible dans la France d’aujourd’hui.

Ensuite pour des raisons purement business : le capital-risque est quasiment né, en 1968, avec la création de Intel, comment imaginer l’innovation sans capital-risque aujourd’hui ?

De même la théorisation du ‘’point d’inflexion’’ est pour moi un élément essentiel pour tout entrepreneur et chef d’entreprise, gros ou petit, afin d’anticiper, accepter et mettre en œuvre des changements nécessaires en suivant une vision proche du marché et de la concurrence à venir même si ces changements ne correspondent pas du tout au plan initialement fixé.

Ce livre est pour moi essentiel car il rappelle que le management n’est pas qu’une méthode à suivre à la lettre et de manière verticale mais d’abord l’affaire de femmes et d’hommes avisés, pour ne pas dire visionnaires, prêts à confronter leurs idées à celles des autres, quels qu’ils soient dans l’entreprise, avant de décider en conséquence et pour le bien de tous. »

Le livre « Seuls les paranoïaques survivent » est disponible sur Amazon.

La vérité sur l’affaire Harry Quebert – Joël Dicker

La vérité sur l'affaire Harry QuerbertLe deuxième entrepreneur à avoir accepté de nous livrer sa liste de lecture est la charmante Macha Da Costa, fondatrice de la société ChillCoding SAS, spécialisée dans la conception et le développement d’applications Android et Web.

Loin des lectures 100% business, elle nous conseille un roman totalement différent : « La vérité sur l’Affaire Harry Quebert » de Joël Dicker, prix Goncours et Grand prix du roman de l’Académie française en 2012.

« Tout d’abord, avec ses 670 pages il vous occupera un bon moment et en plus ce sera agréable. Et puis il y a le livre du livre sur le livre…

Harry Quebert est le mentor de Marcus Goldman. Ce dernier est un jeune écrivain atteint du syndrome de la page blanche. Suite à un premier succès, il est sollicité par son éditeur pour un second roman.

En mal d’inspiration, il se réfugie chez son ami Harry, en Aurora. Une ville inventé de toute pièce, située en Californie, là où l’intrigue est à son apogée : affaire de meurtre resurgissant 20 ans après, menaces anonymes, incendie, enquête, etc.

Ce roman m’a beaucoup inspiré dans ma vie professionnelle car que l’on soit écrivain ou entrepreneur, on a tous besoin d’un mentor.

Une personne qui croit en nous, nous donne confiance, espoir et conseils. D’ailleurs, à chaque chapitre, Harry guide Marcus, dans l’écriture, via des conseils avisés.

Avec un peu d’interprétation, ces conseils peuvent facilement être transposés à n’importe quelle discipline, ou activité. Personnellement, j’ai fait le parallèle avec mon application Bachamada.

Parfois, les conseils prodigués sont tirés de leçons acquises par l’intermédiaire de la boxe.

Pour moi, le sport est à la fois un exutoire et une école de tous les jours, où l’on apprend à se relever de ses échecs ainsi qu’à se surpasser.

Ce livre m’a conforté dans l’importance de pratiquer régulièrement un sport et son impact positif sur mon travail. »

Le livre « La vérité sur l’affaire Harry Quebert » est disponible sur Amazon.

The Design of Everyday Things – Donald Norman

The design of everyday thingsVous ne le savez pas mais, sans Tony Archambeau, mon site web ne serait peut-être jamais sorti de terre !

C’est le genre d’entrepreneur qui est toujours partant pour aider et conseiller les autres entrepreneurs. On en connait tous mais, malheureusement, on en connait pas beaucoup !

Alors je n’ai pas été étonné quand Tony, fondateur d’Organilog, logiciel de gestion et suivi des interventions en temps réel, a répondu présent quand je lui ai proposé de nous conseiller un livre pour les vacances.

Et le livre qu’il nous recommande est « The Design of Everyday Things » de Donald Norman.

« Il ne s’agit pas d’un livre qui parle d’entreprenariat, mais plutôt d’un livre qui prône l’ergonomie des objets que nous utilisons dans notre quotidien.

Il a personnellement changé ma façon de percevoir l’expérience utilisateur lorsque j’échoue à comprendre rapidement une interface.

C’est très facile de se moquer d’un individu qui s’y prend à plusieurs fois avant de réussir à ouvrir correctement une porte. Mais en réalité, ce n’est pas de la faute des utilisateurs si l’interface n’est pas comprise, mais bel et bien de l’interface, qui ne donne pas de signaux assez clairs pour la comprendre.

Une porte qui doit être poussée, doit avoir une plaque métallique plutôt qu’une poignée. Tandis qu’une porte qui doit être tirée, doit avoir une poignée similaire à celle d’une voiture, afin de ne laisser aucune place à l’erreur.

Ça ne laisse qu’une seule façon d’interagir en évitant donc toute erreur d’interprétation.

Ce livre est selon moi le plus utile pour comprendre les utilisateurs et réussir à ne pas les blâmer s’ils échouent à comprendre un produit ou service.

Tantôt drôle, tantôt didactique, le livre peut même servir de cours d’introduction à l’ergonomie, en prenant des exemples concrets d’objets quotidiens. »

Le livre « The Design of Everyday Things » est disponible sur Amazon.

Tous digitalisés – Manuel Diaz

Tous digitalisésVous avez peut-être déjà croisé Vincent Richet, serial entrepreneur aixois, sur les réseaux sociaux.

Malgré un délai un peu court, il a répondu présent et a décidé de nous conseiller le livre «  Tous digitalisés » de Manuel Diaz.

Pourquoi ?

« Parce que tout le monde parle de transformation digitale, qu’il faut l’intégrer dans son entreprise, sinon nous serons « has been » dans 2/3 ans…or Manuel Diaz nous indique que les technologies et les transformations digitales sont déjà là, et que le monde est en train de changer avec nous.

Par conséquent c’est un livre sur nous et d’aujourd’hui.

Ce livre s’adresse surtout, en vulgarisant cette transformation, donc aux chefs d’entreprises qui ne voit pas le monde évoluer et que la transformation est déjà en cours.

Et cet état des lieux est objectif sans projection à 20 ans.

Ainsi Manuel Diaz précise que les fondations des ruptures majeures de demain sont déjà en place.

Que le phénomène de « révolution digitale » va s’accélérer car tous les jours au moins à titre privé nous nous transformons sans s’en apercevoir, quand nous sommes dans nos entreprises.

Par contre cet ouvrage, centré sur les usages et les expériences, nous permet de réfléchir sur la manière dont nous devons mieux appréhender ses nouveaux outils afin que le futur aille dans la bonne direction,  ne pas nier ce changement en cours et l’accompagner dans nos entreprises.

En conclusion lisez ce livre « Tous digitalisés » afin de comprendre que le digital est une opportunité pour nos entreprises dites « traditionnelles », un avantage concurrentiel et un moyen de productivité. »

Le livre « Tous digitalisés » est disponible sur Amazon

Rating: 4.3. From 6 votes.
Please wait...

Ces autres articles vont aussi vous interesser :